Rando Var

Randonnée Var Provence Alpes

 

19/12/2016 : Ich bin ein Berliner
Est pervers celui qui vit dans un monde sans autre
Gilles Deleuze & Jacques Lacan

 

Jean Giono :
"Il y a le poncif et il y a l’extraordinaire.
"Il y a la mer bleue, les roches rouges, les plages, les fritures à l’huile solaire, les faux cow-boys, les clubs taurins, les Magali-ma-bien-aimée, les chèvres de Monsieur Seguin, les résidus de littérature conventionnelle, les artisteries de syndicat d’initiative, la Provence connue où il n’y a jamais rien eu à connaître, et il y a la Provence inconnue où il y a tout à découvrir.
"Si on veut habiter la Provence dans le seul but d’avoir autour de soi un cadre à détacher suivant le pointillé, pour s’envoyer aux amis sous forme de carte postale, il n’y a pas à hésiter, c’est la première qu’il faut choisir ; elle vaudra toujours pour le commun des mortels son pesant de sarriette, on est sûr de son effet ; on s’emmerdera ( comme partout ailleurs), mais on sera envié : "Ah, dis donc, tu as vu Paul, où c’est qu’il est ! Tu as vu le ciel bleu ! Des mois sans pleuvoir, toujours le soleil, et des cigales ! Des courses de taureaux tous les dimanches, la pétanque tous les soirs, le pastis trois fois par jour, (....). Ça, c’est la vie ! "
"C’est en effet une vie. On peut en vouloir une autre."

Rando Var vous souhaite une vraie et bonne année 2017,
riche en randonnées et découvertes !

Sabline de Provence