Rando Var

Randonnée Var Provence Alpes

 

Après Charlie, le 7 janvier, j’écrivais le 15 novembre 2015  :
"Après New York, Madrid, Bombay, Londres, Moscou, Ankara, Tel Aviv et quelques autres, Paris rejoint la triste liste des grandes villes victimes du terrorisme d’inspiration djihadiste. Notre premier devoir est de pleurer nos morts. Et nous rassembler."

Le 22 mars 2016, à cette triste liste, j’ajoutais " Il convient de rajouter Bruxelles. Et demain,viendront certainement d’autres villes. L’origine de ces crimes est tout autant externe qu’interne, propre à nos propres pays.

Le succès ou l’échec des terroristes dépend moins du nombre des vies effacées que de la manière dont réagit la société ainsi frappée. L’intégration d’une population ne dépend pas tant du nombre d’immigrants que de la façon dont elle est conduite."

Puis il y eut Istanbul, et hier soir, 14 juillet, il y eut Nice.

Dans un monde de plus en plus petit, les incompréhensions grandissent, et les conflits avec. Nous avons fait ce choix de rétrécir le monde avec toutes les difficultés que cela génère, et nous avons de la peine à le maîtriser. La conflictualité suit.

Jérôme


Sabline de Provence